Archives pour la catégorie Conseil

Content Marketing : pourquoi ne pas créer une chronique ?

Vous voulez créer un rendez-vous régulier avec vos clients et prospects ? Vous avez envie de changer de ton et d’aborder des sujets qui sortent un peu de l’ordinaire et de votre communication très corporate ?

La chronique est peut-être la solution. Elle offre plusieurs avantages :

  • elle peut se diffuser par podcast, en introduction d’un webinaire, ou via un article de blog.
  • elle est courte et permet de dynamiser des formats qui deviennent un peu trop traditionnels
  • elle crée un rendez-vous régulier qui fidélise les auditeurs
  • elle permet de sortir des messages classiques trop orientés produits ou enjeux métiers
  • elle donne la liberté de sortir du cadre en adoptant un ton plus libre, plus critique parfois
  • elle humanise la relation.

Mais elle demande aussi un certain talent et une vraie régularité.

Lire la suite

Prédictif, IA, Big Data : votre marketing BtoB peut-il devenir plus intelligent ?

Photo by Riccardo Annandale on Unsplash

L’intelligence artificielle, les assistants personnels, chatbots et autres predictive analytics seront encore à l’honneur au salon big data qui démarre aujourd’hui. Mais que nous apportent ces techniques dans nos jobs de marketeurs BtoB ?

Alors que beaucoup sont encore en train de chercher la meilleure formule pour la production de contenu et le tuning de leurs processus de nurturing, d’autres se démènent avec leurs équipes de télémarketing qui peinent à traiter les masses de leads qui les submergent à chaque nouveau livre blanc ou événement. Nous en sommes pour la plupart à la phase d’automatisation, et peu d’entreprises B2B se sont lancées dans la phase « intelligente », si tant est que l’on puisse regrouper toutes les nouvelles technologies prédictives sous ce terme.

Lire la suite

Comment recruter ses références clients ?

dreamstime_xl_91470054Convaincre un client de témoigner pour vous est une tâche délicate qui demande une bonne préparation et un profil adéquat. Voici quelques conseils pour maximiser vos chances de recruter les meilleures références parmi vos clients.

  • Choisissez la bonne personne pour gérer vos références : le premier contact avec le client est essentiel. Convaincre un client de témoigner est un véritable acte de vente que vous ne pouvez pas confier à un stagiaire ou à une personne du marketing qui n’est pas accoutumée aux contacts avec les clients.
  • Appuyez-vous sur les commerciaux : beaucoup ont le réflexe aujourd’hui de proposer un témoignage en échange d’un geste commercial. Faites le point régulièrement avec l’équipe commerciale pour alimenter votre « pipe » de références clients. Ensuite, ils vous passent le relai, et c’est à vous de les tenir informés de vos actions, pour qu’ils n’aient pas l’impression de ne plus maîtriser la relation avec leur client.

Lire la suite

Comment créer du contenu qui améliore votre SEO ?

Améliorer son SEOUn des objectifs du Content Marketing est l’optimisation du référencement naturel. Un contenu exclusif et de qualité attire les visiteurs, génère des backlinks et améliore votre SEO. Mais comment être sûr de produire le bon contenu, qui génère des backlinks de qualité ?

Dans cet article du CMI, Julia McCoy donne 4 stratégies efficaces pour créer du contenu SEO-friendly, qui génère des backlinks de qualité.

1. Créer le meilleur contenu disponible dans votre domaine

Cela semble évident mais un peu flou, alors voici quelques conseils pour y parvenir :

  • Etudier l’existant: avec les mots clefs pertinents dans votre domaine, regardez ce que Google renvoie comme réponse, et examinez avec attention les contenus disponibles. Vous aurez sans doute des idées pour de nouveaux sujets déclinés sur des mots clefs proches, auxquels vous n’auriez pas forcément pensé.
  • Imaginer un nouveau contenu qui apporte une meilleure réponse : peut-être est-ce l’ajout de statistiques ou d’un visuel utile dans un article, ou alors un livre blanc ou une vidéo qui apportera un format plus attractif.
  • Ne pas oublier que le contenu long a plus de chance d’être partagé: sur LinkedIn, ce sont les articles de plus de 1000 mots qui sont les plus partagés.

Lire la suite

10 idées de promotion de votre e-book

Promotion e-book

Pour la plupart des contenus, la phase de promotion est souvent négligée. C’est particulièrement vrai pour les e-books et livres blancs,  car ils demandent des efforts de conception et rédaction qui laissent exsangue le marketeur, plutôt content de passer au projet suivant.

Mais c’est tout de même dommage de ne pas ajouter la petite touche qui fera de votre e-book une vraie machine à leads.

A travers cette promotion, l’objectif est clair : prouver la valeur, donner envie d’en savoir plus, et déclencher au final le téléchargement pour générer un lead.

Voici 10 idées qu’il est intéressant de passer en revue et d’adapter selon le contenu et la cible de votre e-book :

Lire la suite

Témoignages clients : quelques questions à glisser dans vos interviews

Pour sortir des classiques questions sur les raisons du choix, la phase de mise en œuvre, les apports de la solution, voici quelques questions qui permettent d’ouvrir la porte à des réflexions un peu plus larges, à des vérités toujours bonnes à dire, et à des confidences inédites. De quoi écrire une belle histoire qui mettra en valeur à la fois l’utilisateur et la solution en place.

1.       Le contexte

Quels sont les défis à relever aujourd’hui dans votre activité ?

Tout le monde est en période de transformation, mais c’est intéressant de partir de cette question pour prendre un peu de hauteur avant d’entrer dans le vif du sujet. Elle permet de préciser le secteur, le contexte, voire l’historique de l’entreprise.

Comment la solution vous aide-t-elle à relever ces défis ?

Evidemment, il faut arriver à faire le lien, toutes les solutions IT ne révolutionnent pas l’entreprise, mais vous serez parfois étonné de l’impact que certains systèmes peuvent avoir, et que le client mettra en évidence.

Lire la suite

6 raisons de tout dire à vos rédacteurs

communicationBeaucoup d’entreprises ont choisi de confier à des agences ou des rédacteurs freelance tout ou partie de la rédaction de leurs contenus. La facilité des échanges fait qu’aujourd’hui, vous n’avez peut-être même jamais rencontré « en personne » le spécialiste à qui vous avez confié la réalisation de vos success stories ou de vos avis d’experts.

Il est tout à fait possible de faire un brief précis au téléphone, d’envoyer quelques templates et de se mettre rapidement d’accord sur un mode de fonctionnement pour produire efficacement des contenus de qualité. Il m’arrive à moi aussi de travailler avec des créas très éloignés mais très réactifs, que je n’ai jamais rencontrés et avec lesquels je travaille avec efficacité et en toute confiance. Mais il est vrai aussi que je n’ai jamais pris la peine de sortir du cadre de ces missions pour mieux connaître leur champ de compétence et découvrir de nouvelles idées de contenus ou de projets sur lesquels nous pourrions collaborer.

De même, je ne les tiens jamais au courant de la finalité des projets sur lesquels nous travaillons ensemble : comment cela a été diffusé, est-ce que cela a marché, le client final est-il content des résultats ? Et je me rends compte que c’est la même chose avec certains de mes clients.

Prendre le temps d’échanger vos idées

Rien ne remplace un temps d’échange en face à face pour créer de la relation et sortir des sujets toujours urgents et ponctuels sur les missions en cours. Prendre un peu de recul et échanger sur vos projets, vos nouveaux axes stratégiques, votre actualité, vos nouveaux produits, ne peut qu’être utile aux personnes qui produisent une partie de votre communication.

Lire la suite

Création de contenu : 2 étapes à ajouter à votre processus

home-office-569359_1280

Parmi les facteurs clefs de succès d’une stratégie de content marketing, la définition d’un processus de création et diffusion efficace s’impose. Pourtant, on oublie souvent 2 étapes préalables à la rédaction, qui peuvent faire gagner du temps et contribuer à produire un contenu de meilleure qualité.

1. Définir un premier draft

Même si vous n’avez pas un plan précis à ce stade, prenez le temps d’écrire quelques lignes sur l’idée que vous voulez détailler dans votre article, votre vidéo ou tout autre contenu que vous avez en tête. Concentrez-vous sur le message que vous souhaitez faire passer (et le call-to-action au final, peut-être aussi) et les quelques arguments qui vont l’étayer.

Vous allez peut-être vous rendre compte ici qu’il vous manque des arguments importants, qu’il va falloir rechercher quelques chiffres, ou que le format envisagé ne s’accorde pas avec ce que vous souhaitez démontrer. Ou encore, que votre idée ne tient pas, pour tout un tas de raisons. Mieux vaut s’en rendre compte avant d’avoir commencé à produire.

Lire la suite

5 idées pour adapter vos contenus aux tendances 2017

longue-vue-predictionLa fin d’année arrive à grands pas avec son cocktail de boites de chocolat et de soirées de Noël (et de closing aussi, n’oublions pas le business). Et dans la catégorie « contenus », nous avons bien sûr : les prédictions 2017 !

Comme l’explique Thierry Spencer en ce moment sur mon mobile (ses incontournables prédictions sur la relation client sont re-diffusées en vidéo par Jean-François Ruiz en direct sur Facebook) : c’est compliqué les tendances, il faut s’y coller chaque année et essayer de ne pas dire la même chose que l’année d’avant. Alors, on télécharge des livres blancs pour s’inspirer, et des livres blancs, il y en a de plus en plus !

Pour aller plus vite, je vais zapper l’étape livre blanc et profiter des dernières conférences auxquelles j’ai eu le plaisir d’assister pour m’atteler au délicat exercice des prédictions, en me focalisant sur les clients, en bon marketer.

Et tout d’abord une petite convention : vous avez des clients, des membres, des utilisateurs, des prospects, des cibles, mais qui sont avant tout des individus que vous souhaitez attirer, séduire, convaincre, fidéliser. On dirait « people » en anglais mais en français, les « gens », ça passe moins bien. Alors appelons-les des lecteurs, ce sera plus simple. Même si beaucoup de lecteurs sont aussi des visionneurs, ce qui fait une bonne transition pour le point 1.

Lire la suite