Forum CMIT : la stratégie d’Aastra

insideAastraSuite au dernier Forum CMIT présenté ici, voici un compte rendu de l’intervention de Jean-Denis Garo, Directeur Marketing et Communication d’Aastra, qui présentait les nouveaux dispositifs marketing mis en place dans son entreprise, lors de la table ronde sur l’innovation.

Aastra mise sur le contenu

La société a particulièrement développé sa stratégie de content marketing : elle crée toutes les six semaines des livres blancs en co-partenariat, ainsi que des dataviz pour les réseaux sociaux, et publie des tribunes qui attirent un bon lectorat (18 000 lecteurs pur l’une d’entre elles). L’entreprise a aussi internalisé un studio vidéo, pour réaliser notamment des interviews d’auteurs de livres.
« A travers ces contenus, le discours a changé : nous parlons moins de produits que d’évolution des usages, » explique Jean-Denis Garro. Pour nourrir ces thèmes, Aastra organise des diners débats avec des sociologues pour amener un contenu intelligent et susciter des échanges.

Le blog, brique essentielle d’une stratégie de contenu

Le centre névralgique est un blog (Inside Aastra), alimenté par une douzaine de contributeurs, qui se positionne comme plateforme collaborative pour la mise en avant de l’expertise d’Aastra, et traite également de l’actualité du secteur des télécoms. Il renvoie ensuite vers les autres plateformes de medias sociaux. « Nous cherchons à susciter des conversations et de l’échange plutôt que des abonnés et followers, » précise Jean-Denis Garo.

Les formats traditionnels comptent toujours

Tout n’est pas digitalisé chez Astraa, qui continue à publier certains de ses contenus. « Ils restent ainsi sur le bureau des décideurs et sont plus faciles à retrouver qu’un document en ligne. » L’entreprise n’a pas non plus abandonné les événements : elle en gère 140 par an, mais participe de moins en moins aux salons classiques. Elle recherche des salons spécifiques, verticaux, plus ciblés.

CRM et marketing automation

Côté outils, Astraa utilise Salesforce et Marketo pour faire du nurturing et contextualiser la communication. Elle cherche aussi à toucher d’autres fonctions que les DSI (cf. vidéos sur le métier du DRH). Les collaborateurs doivent savoir gérer la donnée et créer des scénarios complexes pour utiliser au maximum les outils de CRM et de Marketing Automation. Des efforts sont également faits sur les données. En janvier, Astraa avait 30 bases de données différentes : elles ont été fusionnées en une seule base, en seulement 3 mois. « C’est la brique initiale essentielle pour mener à bien les actions contextualisées,» affirme Jean-Denis Garro.

Des progrès à faire sur le social media

Comment les précédents intervenants de cette table ronde, il constate lui aussi un retard sur le social media. « A Dallas, c’est une équipe de 10 personnes qui est dédiée à l’animation de Twitter. En Europe nous sommes moins avancés. Mais ça marche bien sur LinkedIn, qui est une plateforme très importante pour la mise en relation. » Astraa démontre aussi une volonté interne de former les salariés pour qu’ils puissent tous tweeter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s