6 conseils pour recueillir des données fraîches pour illustrer vos livres blancs

surveyLes données de marché sont indispensables pour appuyer vos arguments et rendre plus professionnels vos livres  blancs. Mais dans certains domaines, peu d’études ont été faites. Il est parfois nécessaire de se lancer soi-même dans une enquête. Créer son questionnaire en ligne n’est pas la partie la plus difficile. C’est la conception des questions et réponses qui demande un soin particulier pour s’assurer que les données récoltées seront exploitables.

J’ai trouvé dans cet article de MarketingProfs quelques conseils pour bien rédiger ses questionnaires d’enquêtes, que j’ai adaptées pour les positionner dans le cadre d’une récolte de données pour un livre blanc.

1. Ne pas négliger l’étude préliminaire

Définissez précisément quels sont les objectifs de l’enquête, l’information qu’elle doit cous apporter et l’exploitation que vous comptez en faire. Idéalement, pour un livre blanc, il vous faut définir au départ un plan précis et les arguments clés à démontrer, pour connaître quelles sont vos besoins de chiffres.

2. Déterminer précisément la cible

Vous n’allez pas poser vos questions de la même manière selon le rôle du répondant, sa connaissance du sujet, son implication dans les projets. Cela vous permettra également de vérifier assez tôt que vous avez la bonne base de données pour interroger cette cible.

3. Rédiger des questions simples

Cherchez toujours à simplifier, tout en étant suffisamment précis pour que la question soit tout de suite comprise et ne porte pas à interprétation. Une des difficultés est de capter l’attention des répondants suffisamment longtemps. Si vos questions sont compliquées, pas sûr qu’ils fassent l’effort de les relire deux fois. Idem pour les réponses : prévoir des cas bien distincts pour les questions à choix multiple.

4. Prioriser les questions

Commencez par les questions qui intéresseront le plus vos répondants. Adressez-vous à eux en leur demandant  leur opinion sur un sujet d’actualité en rapport avec le thème de votre enquête. Demandez-leur de s’exprimer sur leur propre expérience, ils se sentiront plus valorisés que si vous les interrogez sur leurs projets ou leurs équipements. Commencez par les questions les plus personnelles.

Vous pouvez aussi sortir du cadre de l’enquête classique, pour vous positionner dans les situations business du répondant. Les diagnostics de Link4Lead mettent en situation le répondant et lui proposent des alternatives très proches de ce qu’il vit au quotidien. Leur bon taux de retour sont la preuve de l’efficacité de cette méthode.

5. Formater le questionnaire

Regroupez les questions par thème, mettez un titre, cela éclaircira la présentation. Optez plutôt pour une question par page avec une barre d’avancement : cela effraie moins que d’arriver sur une page interminable regroupant plusieurs questions.

6. Tester !

Cela peut sembler évident, mais on ne teste jamais assez. Surtout si vous avez des branchements conditionnels dans vos questionnaires. Prévoyez aussi de faire tester par un représentant de votre cible, pour vérifier la compréhension des questions, la logique de leur enchaînement et la pertinence des réponses prévues.

Une réflexion au sujet de « 6 conseils pour recueillir des données fraîches pour illustrer vos livres blancs »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s