Comment attirer l’attention des blogueurs BtoB ?

colisLe blogging B2B est un métier ingrat : des sujets ardus, des lecteurs peu bavards, et pas de petits cadeaux de la part des annonceurs désireux de s’attirer vos bonnes grâces. Quoique… Cela arrive parfois.

J’ai reçu vendredi dernier un colis contenant le dossier de presse de Getinbox, le nouvel outil de prévisualisation d’e-mails lancé par Sarbacane Software. A l’intérieur, quelques goodies brandés Getinbox (autocollants, clé USB, crayon, bloc-notes et un porte-clef en forme de t-shirt dont la signification m’a échappé, j’avoue), un message sous forme de carte postale, un mini dossier de presse et un petit mot de la personne chargée des relations presse.

J’avoue que ce type d’opération ne passe pas inaperçu, et je voulais en partager l’expérience avec vous car il y a certainement des idées à prendre pour vos prochains lancements de produits.

Il est en effet difficile de sortir du lot en envoyant un simple e-mail aux blogueurs (Sarbacane est bien placé pour le savoir…). Mais il n’est pas facile non plus de rendre « tangible » une solution aussi virtuelle. Ici, l’idée n’est pas tant d’influencer le blogueur par des cadeaux (le bloc-notes et la clef USB ne sont pas d’une originalité folle) que d’attirer son attention et de lui donner toutes les informations pour comprendre. Le dossier de presse est mis en page de manière attractive, sous forme de petit livret illustré, incluant infographie, interview et image-écran de l’application.

GetinBox

Getinbox : la solution pour vérifier le rendu de vos campagnes e-mailing

Mais revenons à l’annonce elle-même : il s’agit donc d’un nouveau service en ligne, facturé à l’usage, qui permet de vérifier si votre création HTML est correcte lorsqu’elle arrive dans la boite mail de vos destinataires. Vous collez ou uploadez votre code dans l’application, ou vous envoyez votre e-mail à l‘adresse indiquée, et vous pouvez ensuite visualiser ce que ça donne sur différents clients de messagerie et webmails.

L’argument de Sarbacane est simple : 80% des internautes effacent ou ignorent les messages qui ne s’affichent pas correctement, selon le SNCD. Je nuancerais en disant que la plupart du temps, ce qu’on considère comme un e-mail « qui ne s’affiche pas correctement » est un e-mail dont les images n’ont pas été téléchargées. Et ça, Getinbox n’y pourra pas grand-chose. Mais il est certain que vérifier le rendu sur les différents clients de messagerie est indispensable, surtout en B2B où les entreprises ont parfois des versions anciennes de leur système.

Pour le moment, une douzaine de messageries sont proposées, dont les versions 2003 et 2007 d’Outlook. Autre argument : cet outil de rendering intègre les webmails des FAI français : Orange, SFR et Free. N’oublions pas que beaucoup de professionnels jonglent avec plusieurs adresses et que certains utilisent un webmail lorsqu’ils consultent leurs messages en dehors du bureau. Plus intéressant en B2B : la prévisualisation sur les mobiles est prévue dans les évolutions de l’offre.

En attendant, vous pouvez tester gratuitement cet outil  jusqu’au 16 juin 2013. A partir du 17 juin, le compte gratuit est limité à 20 crédits.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s