Relooking de site web : quelques injections de botox peuvent suffire

Votre site web a vieilli. Il ne vous plait plus. Vous avez décidé d’en changer, mais vous êtes-vous demandé si quelques améliorations de forme et de fond ne suffiraient pas pour lui donner un grand coup de jeune ?

Plutôt qu’un profond lifting traumatisant, quelques injections de botox bien ciblées peuvent faire des miracles. 

1. Homepage : faites évoluer vos messages

Souvent, votre site web vous sort par les yeux parce que vous voyez cette même bannière flash défiler depuis deux ans, avec des messages obsolètes et des images banales que vous avez déjà vues ailleurs. Votre page d’accueil est à mettre à jour souvent, et vous devez le faire aussi sur votre bannière flash : changez les images, mettez à jour vos messages, incorporez des actus, des liens vers vos contenus.

Illustration : chez QlikTech, la sortie du rapport Gartner et le prochain événement apparaissent dans la bannière.

Epurez l’information : la page d’accueil ne doit pas essayer de tout dire, mais plutôt donner envie d’aller plus loin. A-t-on vraiment besoin de lister vos 10 dernières actus ? Doit-on lire un texte de 20 lignes pour comprendre votre offre ? Les visiteurs doivent comprendre en quelques secondes ce que vous faites. Ensuite, si vous avez réussi à les intéresser, ils iront naviguer dans votre contenu. Et sur un site BtoB, généralement, ils savent où aller chercher l’information qui les intéresse (ou alors c’est que vous avez fait des menus  très originaux mais un peu déroutants…)

2. Adressez-vous au visiteur 

Vous avez plusieurs cibles ? Des prospects de maturités variables ? Pourquoi ne pas leur demander qui ils sont dès votre homepage ? Cela vous permet de personnaliser tout de suite vos messages et de monter au visiteur qu’il est au bon endroit.

Exemple sur la home d’Eloqua « Quels sont vos besoins ? » avec des onglets clairs par type de fonction.

3. Allégez vos textes 

A force de faire évoluer vos sites, les idées s’enrichissent, et la tentation est grande d’ajouter des explications, des arguments, des réflexions… Résultat : Les pages s’allongent, la lecture est ardue, la vision de toutes ces lignes décourage le visiteur pressé.

Pour y remédier, offrez plusieurs niveaux de lectures :

  • Ajoutez des titres explicites
  • Mettez en avant les idées fortes
  • Reléguez les explications longues et les opinions dans un article de blog (Comment ça, vous n’avez pas de blog !?)

4. Donnez envie d’aller plus loin

Faites des call-to-action plus visibles et plus explicites. Un code couleur peut permettre d’attirer l’œil sur un abonnement newsletter. Vous proposez, un calculateur ? Un tarificateur ? Expliquez-le clairement. La plupart du temps, la promesse « obtenez un devis » vous dirige vers un formulaire de contact : si vous proposez une véritable interactivité sur votre site, montrez-le.

Ajoutez également tous les boutons de partage vers les réseaux sociaux.

5. Facilitez la compréhension de votre offre

Vous avez racheté beaucoup de solutions, votre offre est complexe, vos noms de produits peu évocateurs ? Aidez vos visiteurs à s’y retrouver. Une petite arborescence par usage, par type d’utilisateur, par bénéfice, peut éviter d’avoir à créer X types de menus pour accéder à votre offre.  

Un exemple original : le Solution Finder d’Oracle/ATG sur leur site corporate. A partir de votre rôle, de votre secteur et de votre principal challenge, des liens vers les solutions et vers les contenus adéquats sont proposés.

6. Donnez une vision globale de votre contenu

L’enrichissement de votre site a conduit à l’ajout de multiples pages et contenus ? Pensez à en donner une vision rapide en passant à des menus « pop-up » : ils permettent de lister et catégoriser vos contenus de manière bien plus libre et lisible qu’une simple liste déroulante.

Voir encore le site d’ Eloqua : les menus permettent de juger du contenu (fort riche) en un clin d’œil, classé par thèmes et formats.

 [tweetmeme source= »niouzeo »]7. Attention, le botox, c’est éphémère, pensez à refaire une intervention dans quelques mois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s