Oracle et le Social CRM

socialcrmOracle présentait il y a quelques jours la nouvelle version de son offre CRM On Demand. Cette solution avait déjà pris le tournant du web 2.0 l’an dernier en présentant des fonctions innovantes de connexion avec les réseaux sociaux et de collaboration sur les affaires. La démo vidéo de son module Social CRM présente de manière claire les avantages du module Social CRM.

Les voici décryptés pour vous.

Parmi les fonctions présentées, certaines ne sont pas nouvelles et s’appuient plus sur les capacités d’analyse de l’offre (nécessitant un historique non négligeable) que sur de véritables outils propres au 2.0.

Notons tout de même :

  • la génération de leads, ou plutôt la détection des meilleurs leads, grâce à une fonction qui désigne les prospects les mieux qualifiés, selon l’historique des ventes et des caractéristiques du prospect récupérées notamment sur le web.
  • l’identification des références les plus intéressantes par rapport à l’affaire traitée
  • le lancement de campagnes de génération de leads, à partir d’une bibliothèque de templates HTML joliment présentés en «galerie», et prenant en compte les taux de retours des campagnes passées
  • la collaboration pour signer les affaires, incluant la gestion de communautés d’utilisateurs, le partage de ressources marketing avec notations, commentaires et tags. On est bien là dans du social CRM, si tout le monde veut bien collaborer, bien sûr.

La promesse de l’offre est ambitieuse 

Oracle pointe du doigt « l’ancienne » génération de CRM, essentiellement focalisée sur la génération du reporting commercial et qui demandait des saisies fastidieuses aux vendeurs. Alors que  Social CRM « aide les commerciaux à vendre plus, sans avoir à saisir de données ». Un rêve. Mais soyons clairs : si le commercial ne saisit plus ses données,  il faudra bien que quelqu’un le fasse…

« Report less, sell more » ? Pas sûr qu’en cette période, le management décide de se passer de reporting !

A noter au niveau des contenus marketing : Oracle à réuni dans un espace clair tous les contenus et formats utiles à la compréhension de l’offre : avantages, fiches produit, démos, communiqués, forums de discussion…

On y trouve même un blog spécialement dédié à Social CRM, pas très souvent alimenté, mais au ton juste, évitant le discours « corporate » et traitant des sujets directement au cœur des problématique d’adoption des « social tools ».

Une réflexion au sujet de « Oracle et le Social CRM »

  1. La partie la plus intérresante réside dans la possibilité de récupérer sur le web les caractéristiques du prospect.

    Malheureusement, lors d’une présentation d’Oracle Social CRM, je n’ai pas pu voir cette partie. Et c’est bien dommage. A quand des CRM qui fonctionnent avec le standard OpenSocial ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s