Les blogs BtoB se réorganisent

blogLe site américain BtoBOnline.com publiait cet été un article sur l’évolution des blogs des entreprises du BtoB.

Si les grands groupes ne sont généralement pas très blogueurs (seuls 12% du Fortune 500 ont leur blog selon Forrester), il existe des exceptions dans le domaine high-tech. Certaines entreprises ont même pris une réelle avance, comme Dell, IBM, Kodak ou SAP, qui ont multiplié les initiatives en matière de création de blogs. Elles sont aujourd’hui en pleine réflexion pour optimiser leurs efforts et mieux mesurer les retours de leur stratégie de blogging.

BtoB Online a interviewé plusieurs responsables « Social Media » de ces entreprises, et révèle trois tendances :

  • L’émergence de la fonction de Chief Blogger dans les organigrammes des entreprises.
  • La globalisation et la segmentation des blogs existants, pour les plus grosses structures
  • La mise au point d’indicateurs pour mesurer le succès des efforts de blogging.

 Réorganiser pour mieux cibler

Le corporate blogging ouvre une nouvelle voie (de communication) et donne une nouvelle voix (plus personnelle) à l’entreprise. Le choix du « porte-parole » est primordial et dépend fortement de l’audience à laquelle le blog s’adresse. Dell a d’ailleurs préféré créer plusieurs blogs pour communiquer plus efficacement avec ses clients techniciens, ses lecteurs PME, ses clients « co-créateurs », etc.

Chez SAP, ce sont près de 600 employés du groupe qui ont contribué aux différents blogs que l’entreprise a créés depuis 2003, et qu’elle réorganise aujourd’hui selon les différents types de produits et segments de clients auxquels elle s’adresse.

Enfin, chez Kodak, un vrai poste de Chief Blogger à plein temps a été créé, pour manager les 3 blogs du groupe, participer aux événements et représenter l’entreprise lors des conférences sur les Social Media.

Trois erreurs à éviter dans l’animation d’un blog BtoB :

1. Laisser tout le monde s’exprimer sans relecture des billets.

=> Cacophonie assurée, entre les tons trop ou pas assez personnels, les fautes d’orthographe des uns, les épanchements personnels des autres et les sujets trop techniques ou trop polémiques. Désigner une équipe de rédacteurs est une bonne façon d’assurer un rythme de publication suffisant, mais il faut absolument les encadrer.

2. Se concentrer essentiellement sur son domaine, ses produits, son offre, et ne jamais se tourner vers le lecteur.

=> Cela mène généralement à des articles pointus et techniques, mais jamais commentés, et rarement relayés par la blogosphere. Les blogs sont des conversations. Il faut savoir détecter  les préoccupations de ses lecteurs pour leur offrir un contenu à réelle valeur ajoutée.

3. Considérer que la forme est accessoire, du moment que le contenu est riche.

=> Format austère, polices mal choisies, paragraphes interminables, donnent au final des billets difficilement lisibles, parfois même rébarbatifs, qui ne retiendront pas 3 secondes le visiteur de passage, quelle que soit la qualité du contenu. La lecture à l’écran exige de suivre quelques règles (elles sont résumées ici), et sujet technique ne signifie pas forcément format sinistre.

2 réflexions au sujet de « Les blogs BtoB se réorganisent »

  1. L’aspect rédactionnel est essentiel. Liberté de ton ne rime pas avec cacophonie. Sans une unité de style, le blog B2B risque de partir dans tous les sens. Tout orchestre, aussi bon soit-il, requiert son chef d’orchestre. L’accompagnement par une agence spécialisée, comme blogAngels, permet d’éviter de tomber dans de telles chausse-trappes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s