La promotion des livres blancs via les blogs

L’intérêt de partir en vacances avec son PC, c’est qu’on ne passe pas trois heures à trier ses mails en rentrant. De retour « officiel » au bureau, je prends donc le temps de parcourir les flux de mes blogs préférés, et je repère un article de Capitaine Commerce qui met en avant quelques livres blancs, « excellentes sources d’informations et d’apprentissage » (merci Cobolian ).

 

Quelques réflexions suite à ce billet :

1. les livres blancs ont une durée de vie plutôt longue

La liste proposée concerne des sujets en constante évolution (e-commerce, e-marketing), et pas mal de ces livres blancs ont été publiés il y a plusieurs mois. Il n’en reste pas moins qu’ils sont d’excellentes bases pour comprendre les derniers concepts et anticiper leur évolution.

2. les blogs sont un bon canal de promotion

Inclure dans un livre blanc des experts bloggeurs (interviews, avis d’experts…) ou tout simplement les informer en avant-première de la sortie de l’ouvrage est un bon moyen de promouvoir son livre blanc sur le web. Et de toucher une cible bien qualifiée.

3. le téléchargement direct est aussi à envisager

Difficile de se passer d’un formulaire, me direz-vous : le livre blanc est là aussi pour récolter des contacts. Mais si vous préférez privilégier le développement de votre notoriété, proposez un téléchargement direct, cela évitera de perdre le lectorat des prospects qui ne veulent pas se faire connaître. (c’est en tout la solution choisie par les promoteurs de 5 des 9 livres blancs recommandés dans l’article de Capitaine Commerce)

Si vous aussi vous n’avez pas trop de mails à trier, jetez un œil aux livres blancs proposés par Capitaine Commerce, ils sont en effet bien choisis. (pub ;-) )

A lire en particulier celui du Digimind sur la Réputation Internet, qui inclut quelques exemples bien documentés sur l’influence des blogs et la gestion de buzz négatif.

4 réflexions au sujet de « La promotion des livres blancs via les blogs »

  1. Analyse un peu rapide ma chère… c’est omettre de rappeler que les livres blancs sont aujourd’hui toujours une forme plus ou moins déguisée de support publicitaire.
    Comme toujours quand vous lisez un contenu quelconque, un livre, un magazine, un site web, un blog… posez vous la question de « qui paye quoi ? » et de « qui a intérêt à me faire savoir ce que j’ai l’impression d’apprendre ? »…
    Quand tu dis « ils sont d’excellentes bases pour comprendre les derniers concepts et anticiper leur évolution »… je suis sceptique… ils sont surtout un excellent moyen pour le commanditaire de faire croire que son produit ou son concept ont été validés par des « experts ».
    Nous le savons bien, toi comme moi, puisque nous en rédigeons parfois… de livres blancs pour le compte d’autrui… 😉

  2. “ils sont d’excellentes bases pour comprendre les derniers concepts et anticiper leur évolution”… : en fait je citais Cobolian, le rédacteur du billet d’origine.
    Mais je partage cette opinion.
    Pas mal de livres blancs sont commandités, c’est clair, mais si les promoteurs se paient un rédacteur, c’est aussi pour s’assurer une certaine forme de déontologie.
    Si le but est de promouvoir une nouvelle solution, le livre blanc est aussi là pour présenter de manière objective les problématiques à résoudre, en s’appuyant notamment sur des chiffres, études, opinions, publics et indépendants. C’est ce qui fait la valeur ajoutée du LB face à la plaquette commerciale.
    Mais bon, tu as raison sur le fond : le but est quand même de faire passer un message.

  3. En tout cas, merci pour le lien. Outre les livres blancs, il existe également une source d’information intéressante : les écrits universitaires. Le problème, c’est qu’ils sont assez insipides à lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s