4 questions à se poser pour créer un titre efficace

Il est parfois plus facile d’écrire 10 pages sur un sujet que de trouver le titre idéal. Celui qui attirera le regard, donnera envie au lecteur d’aller plus loin, et permettra un bon référencement de votre contenu. Voici quelques questions à se poser avant de valider son titre.

1. Mon titre est-il explicite et fidèle au contenu ?

Le grand débat est de choisir entre titre accrocheur et titre explicite. Sur le web, mieux vaut généralement choisir la deuxième formule, pour que votre contenu soit trouvé et compris rapidement par l’internaute.

Suivant la nature de votre document, le titre pourra être plus ou moins long et explicite. Exemple : pour un livre blanc, le titre peut s’allonger un peu. Titre et sous-titre accolés permettent de divulguer un maximum de contenu pour donner envie de télécharger le document.

Pour un article, mieux vaut faire court et employer les bons mots-clefs.

Autre conseil : évitez les titres trompeurs. Si vous promettez des conseils, des révélations, des nouveautés, faites en sorte que le lecteur ne soit pas déçu. Il ne vous pardonnera pas d’avoir passé du temps à lire votre texte sans y avoir trouvé ce qu’il cherchait ou pensait y trouver.

2. Ce titre permet-il de trouver facilement mon document ?

Sur le web, les gens cherchent des réponses à leurs questions, vous avez donc tout intérêt à faire en sorte que votre publication leur saute aux yeux. Si votre article se retrouve dans une liste d’un moteur ou d’un portail d’information, il doit être immédiatement compréhensible et sortir du lot pour l’œil qui parcourt la page. Les trois ou quatre premiers mots sont essentiels.

Si vous hésitez entre deux synonymes, vérifiez avec Google trends quels termes sont les plus recherchés par les internautes. A remettre parfois dans le contexte de votre métier.

 

3. Le style employé est-il correct ?

De manière générale, le style du titre suit les mêmes recommandations que le style du contenu web : court, précis, direct. Les adverbes et les tournures sophistiquées sont à éviter.

Le style doit aussi être en cohérence avec le contenu : pour une interview, une citation avec le nom de l’interviewé est appropriée. Pour un article de conseil et de bonnes pratiques, un titre du style « N points à valider avant de… » est toujours très efficace.

Faire des jeux de mots accrocheurs est parfois tentant. Mais si la formule n’est pas comprise, l’effet tombe à l’eau. Sans compter que pour le référencement naturel, il est toujours mieux de choisir un titre informatif et cohérent avec le reste de l’article.

4. Mon titre doit-il comporter une interrogation ?

Autre recommandation des manuels de journalisme : éviter les interrogations. Le lecteur cherche des réponses à ses questions. Mettre un point d’interrogation dans un titre laisse penser que vous allez développer tout un tas d’arguments sans forcément aboutir à une conclusion claire. Il est toujours mieux de prendre position dans un titre.

Comment ça, tous mes titres de paragraphes sont donc à revoir ?… Non, ils sont en cohérence avec mon titre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s