Salesforce recycle les CD… mais pas le papier !

Il est suffisamment rare qu’un acteur du monde du logiciel fasse de l’humour décalé pour que je me fende d’un petit article sur la campagne de SalesForce, qui a d’ailleurs été récompensée du Trophée du Marketing Relationnel par Marketing Magazine le mois dernier.

J’ai donc eu la surprise hier matin de découvrir dans ma boite aux lettres une jolie enveloppe avec comme accroche « Découvrez comment recycler votre CD de gestion… ». A l’intérieur, 4 autocollants pour transformer ses vieux CD (devenus inutiles depuis que tout le monde s’est abonné aux solutions on demand, bien sûr) en cible à flêchettes, dessous de plat, napperon ou boule à facettes. Au cas où vous auriez plus de 4 CD à recycler, vous pouvez télécharger quelques modèles supplémentaires sur le site (mais non sans avoir au préalable rempli un petit formulaire. Et oui, on est dans le BtoB, le buzz c’est bien, mais faut que ça rapporte vite.)

le mailing de salesforce

Et là, je me dis : est-il cohérent de communiquer sur le recyclage en envoyant un courrier d’au moins 50gr contenant un joli dépliant cartonné qui n’a pas du tout l’air d’être fait en papier recyclé, lui ? Et peut-on encore envoyer un courrier, un vrai, quand on est le roi du on-demand / ASP / SaaS ? (choisissez la formule que vous préférez, j’ai passé assez de temps à essayer de comprendre si la différence était perçue par l’utilisateur) 

Et bien oui, si j’en parle, c’est parce que ce genre de mailing est suffisamment rare pour marquer les esprits. Et les ardents défenseurs du développement durable se consoleront en pensant à tous les manuels utilisateurs économisés grâce aux offres SaaS (bien que pour certaines, on attend encore l’aide en ligne, je ne vise personne…). Maintenant, Salesforce nous explique sur son site que ses nouveaux clients lui viennent principalement par le bouche à oreille. Tout ça pour ça…

En passant, je remarque que le site de Salesforce a encore évolué. Une page d’accueil permettant à chaque type de visiteur de trouver les informations qui le concernent, des formulaires un peu partout pour aller plus loin, un centre de démo très « rich media », des landing pages adaptées aux campagnes google… Salesforce applique toutes les bonnes pratiques du e-commerce. Et ça marche ? 43 600 clients, je vous laisse juger… Le bouche à oreille, c’est un bon début, mais un site web pro, ça aide à transformer.

Et pour avoir un petit aperçu de ce que la vidéo peut faire pour la promotion des nouvelles techno, cliquez sur l’onglet plate-forme sur le site de Salesforce, pour découvrir la démo de force.com. Un style totalement calqué sur ce qu’avait fait Mike Wesch l’année dernière pour expliquer le web 2.0 . Au cas où vous ne feriez pas partie des quelques 6 millions d’internautes qui l’ont déjà vue, la voici. (admirez la fraîcheur de l’info  !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s