Zoho CRM : une nouvelle application 2.0?

Zoho CRMZoho a été créé par AdventNet, société spécialisée dans les outils de gestion de sécurité, qui s’est fait connaître en lançant une suite bureautique en ligne il y a 2 ans. Aujourd’hui, Zoho emploie 200 personnes et compte 25 000 utilisateurs. Le logiciel Zoho CRM est proposé en français depuis quelques mois, localisé par une nouvelle société, Zohosphere, qui assure également la formation et le paramétrage pour les sociétés qui ne souhaitent pas le faire elles-mêmes.

Avec son module CRM, Zoho met en avant son positionnement « web 2.0 ». Qu’en est-il concrètement ? Une rapide inscription sur le site me permet d’accéder à la version gratuite pour quelques tests en fonctionnement réel. On remarque vite que la techno Ajax permet une saisie simplifiée, assistée, et en évitant souvent le rafraichissement de pages, ce qui accélère la saisie. Après une ou deux heures de tests et quelques compléments d’information obtenus auprès de Catherine Coolen, qui a créé de Zohosphere, voici à chaud les fonctions qui paraissent intéressantes à noter :

  • Un paramétrage simple et immédiat des champs et listes de valeurs,
  • Un générateur de formulaire, pour capturer des contacts sur votre site web et les intégrer directement dans votre CRM,
  • La gestion automatique des désinscriptions pour les envois d’e-mailings,
  • un moteur de workflow qui déclenche des envois d’e-mails ou des créations de tâches, selon des règles simples à créer à partir de critères appliqués sur les champs d’une des tables de la base de données (ex de règle proposée en standard : envoi d’e-mail lorsqu’une affaire > 1000 $ est gagnée)
  • un moteur de recherche, qui permet d’accéder très rapidement à toute l’information et qui peut aussi être paramétré pour rechercher dans certains champs de certaines tables
  • un cycle de vente complet : devis, commande, et même facture, avec également la gestion des fournisseurs et des achats
  • la notification par e-mail qui s’active par simple clic lors de la création d’une tâche ou d’un événement
  • une fonction d’importation de données qui permet bien sûr d’importer des contacts, mais aussi des produits, des tarifs, des fournisseurs, etc.
  • une fonction de mise à jour en masse de l’information,
  • un outil de recherche et de fusion des doublons,
  • la possibilité de paramétrer ses propres écrans de présentation des informations, avec plusieurs « vues » si besoin : exemple, la liste de mes tâches de la semaine, avec en première colonne le nom du contact
  • une fonction de gestion des prévisions, qui permet d’intervenir manuellement sur la liste des affaires prévues, pour valider et s’engager sur les signatures
  • une page d’accueil qui permet à chaque utilisateur d’organiser l’information utile et d’afficher les graphes et tableaux de bord.

Quelques regrets : la plupart du temps les possibilités de ciblage, de paramétrage et de création de vue sont « mono-table » (pas de croisement de critères avec des tables liées). La fonction de devis/ commandes/ factures est assez simple à première vue, mais elle nécessite de connaître une ou deux astuces de saisie pas évidentes au départ. Le marketing est essentiellement destiné à des envois d’e-mailings (250/jour maximum), mais sans suivi du tracking.

Enfin, le logiciel ne gère pas pour le moment les hiérarchies au niveau des utilisateurs, mais cette fonction est en cours de développement et devrait arriver d’ici peu. Le logiciel n’est pas non plus très ouvert à l’intégration avec des offres type ERP, mais là aussi des évolutions ne sont pas impossibles, le logiciel connaissant une montée de version tous les mois depuis sa création. 

Point fort non négligeable : le logiciel est gratuit jusqu’à 3 utilisateurs. La version gratuite inclut toutes les fonctions sauf la gestion de l’e-mailing et la synchronisation avec Outlook, et elle limite l’espace disque à 250 Mo (attention avec les pièces jointes). Zohosphere cible donc en France les TPE et les entreprises récemment créées, pour lesquels quelques jours de paramétrage permettent de démarrer avec un outil qui répond aux besoins de ces petites structures.

Au-dessus de trois utilisateurs, le prix est très accessible : 12 €HT/mois et par utilisateur. L’offre séduit donc des clients déjà habitués aux offres ASP, mais qui cherchent à en réduire les coûts.  

En synthèse, Zoho est bien un éditeur à la sauce 2.0, avec un logiciel en mode Saas, gratuit pour les petites structures, et qui utilise essentiellement le canal web pour les interactions clients. Son support et son mode de fonctionnement pour les évolutions produits sont aussi dans cette mouvance. Maintenant, l’offre n’a pas encore mis en place de fonction révolutionnaire et doit encore progresser sur certaines fonctions de base. Mais le logiciel est jeune et se répand vite (déjà une dizaine de partenaires sur tous les continents). Gageons qu’il progressera rapidement pour s’attaquer à des cibles de plus en plus grosses.

Une réflexion au sujet de « Zoho CRM : une nouvelle application 2.0? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s