E-commerce : Looneo récompense ses experts

looneoUne des caractéristiques du web 2.0, c’est le développement de l’UGC (le contenu généré par les utilisateurs). Looneo, site de social shopping, s’est créé sur ce concept : guider l’achat de produits techniques grâce aux avis des internautes. Des avis pertinents et formatés, qui seront filtrés par un modérateur et vous demanderont un peu de temps de rédaction. Mais Looneo sait récompenser vos efforts.  Cela va-t-il biaiser le contenu publié ?

Je me suis inscrite sur Looneo il y a un mois « pour voir » (ce qui devrait faire de moi un mauvais contributeur, selon la définition de Looneo). Mais j’ai tout de même obtenu rapidement mon brevet d’expert, pardon, de « Master », après avoir posté un avis sur ma console Wii (dont je ne suis pas la principale utilisatrice à la maison, je le précise). Un long commentaire rédigé consciencieusement en suivant bien les indications du site. Pas peu fière de mon statut, je consulte aujourd’hui mon tableau de bord : 92 lecteurs de mon avis en 25 jours. Pas énorme. Et très peu ont pris la peine de voter sur sa pertinence (que personnellement je trouve remarquable 😉

D’autre part, je m’étonne de n’avoir qu’une étoile sous mon pseudo. Je m’aperçois que cela ne représente que le nombre d’avis postés, et non pas leur qualité. Ce qui incite bien sûr à en rédiger un gros paquet pour faire monter ce nombre d’étoiles et devenir master niveau 2, 3 ou 4.Je consulte alors le profil de mon voisin « Master », qui affiche glorieusement 4 étoiles et 308 lectures de sa prose sur la Wii. Je comprends vite d’où lui viennent ses 4 étoiles : il a publié 51 avis en 30 jours !… Et là, je m’interroge : vais-je trouver 50 produits technos dont j’ai l’usage, pour publier des avis pertinents ?

Des avis formatés.
Car Looneo fait les choses sérieusement : vous devez commenter 4 critères (design, performance, qualité/prix, confort d’utilisation), faire une synthèse attractive et donner 3 à 5 points forts et points faibles.

Je passe en revue mon équipement électronique. Ma vieille imprimante n’est certainement plus au catalogue, et mon aspirateur récent ne m’inspire pas vraiment (« performance : 80 mètres carrés en 20 mn » ?). Je pense trouver mon salut avec mon Blackberry Pearl 8100 adoré : perdu, il n’est pas au catalogue Looneo ! (scandale). Le plus drôle c’est qu’une pub pour ce téléphone défile en haut de la page d’accueil….Il faut pourtant que je trouve un produit techno à commenter moi-même. Car les règles sont claires : pas le droit de copier sur son voisin (-100 points), une critique mal renseignée, c’est aussi 100 points en moins et deux mois sans publier d’avis : – 200 points.  Je précise que pour monter au niveau 2, il faut 600 points. Après, c’est plus dur : le niveau 4 s’obtient avec 4000 points. La pertinence de vos avis compte aussi un peu : un taux > à 70%, tous avis confondus, et c’est 100 points de plus sur le mois.

Des experts rétribués 
Si je m’intéresse autant à ces règles savantes, c’est que tous ces comptages sont destinés à définir le niveau du  Master et à calculer sa rétribution ! Car le plus de Looneo, c’est que ce site de social shopping souhaite « récompenser le temps et la motivation de ses contributeurs ». Malheureusement, à mon modeste niveau 1, et avec un seul avis posté, même si celui-ci est vu 100 fois dans les trois jours, je vais gagner à la fin du mois…. 0,5 € ! Et comme je n’aurai pas atteint 50€, je ne pourrai pas réclamer ma rétribution (payée en droits d’auteurs). Pour atteindre ces 50 €, il me faudrait … 10 000 lectures de cet avis ! Remarquez, si j’étais master niveau 3 (1500 points, soit 15 avis si on ne triche pas), il me suffirait de 2500 lectures pour atteindre ces 50 euros. Soit 166 lectures en moyenne par avis. C’est jouable. Sauf si je choisis d’expertiser des produits qui n’intéressent personne.

Evidemment, mieux vaut publier 100 avis, lus 1000 fois : là vous pouvez toucher 1000 euros sur le mois. Ca commence à devenir intéressant. Mais ne rêvez pas, la grille tarifaire ne va pas plus loin. Et j’ai beau chercher, pour l’instant, les avis les plus lus atteignent péniblement le score de quelques centaines de visualisations. Mais là aussi c’est assez malin : tous les experts ont intérêt à faire du buzz pour Looneo (non, non, ce n’est pas mon but ici).

Interviewer des experts ?
Donc, si je veux tester le système jusqu’au bout, il me faut trouver des produits à commenter. J’ai une idée géniale: je vais interviewer tous les experts de mon entourage qui n’ont pas encore découvert Looneo. A commencer par mon fils, qui de toute façon ne sait pas encore écrire (normal, il a une Wiimote greffée sur la main droite). En le coinçant chez McDo, je vais bien réussir à lui arracher une ou deux critiques bien senties sur Mario Super Galaxy ou Zelda. Je vérifie  dans la catégorie « jeux » : ils n’y sont pas non plus !!! Mais comment est-ce possible, les deux meilleurs jeux sur la Wii, quand même…..

En synthèse, le site Looneo repose sur de bons principes : récompenser les internautes qui donnent régulièrement des avis pertinents sur des produits qui intéressent les acheteurs. Maintenant, je m’interroge sur la déontologie des masters, qui doivent vite se rendre compte que certains produits ne sont jamais consultés, que la majorité des notes sont entre 16 et 20 (j’hésite à mettre une vilaine critique avec un 5/ 20 pour voir si ça attire les curieux….) et que pour publier suffisamment d’avis pour atteindre une rémunération intéressante, il faut soit avoir beaucoup d’imagination, soit être vendeur à la Fnac. Et pas au rayon livres…

Une petite critique sur le processus de choix : je n’ai pas trouvé de comparateur de caractéristiques sur Looneo. Pour un guide d’achat c’est un peu gênant, mais c’est sans doute prévu dans une prochaine version (un nouveau lead pour mon client préféré ?….).

4 réflexions au sujet de « E-commerce : Looneo récompense ses experts »

  1. trés interessant article sur le social shopping
    ca confirme ce que je pense, le principe est génial mais les effets pervers sont nombreux.

    la montée des services de ce type va générer beaucoup d’avis mais dispersés sur de nombreux sites et le nombre de produits testés va augmenter mais dans quelle proportion ?

    cela renforce a mon avis le modèle payant pour l’internaute en place chez ufc QueChoisir avec une éthique forte et un nombre de produits importants testés en labo puis par des experts

  2. Merci Frédéric. Oui, c’est vrai que des sites comme UFC QueChoisir font moins de buzz que les start-ups, mais ils ont une vraie légitimité.
    Sinon, pour regrouper les avis « dispersés », il y a Vozavi. Mais ça fera l’objet d’un autre article, car là aussi, le fonctionnement mérite d’être décortiqué!.

  3. Bravo, voici une bonne étude du fonctionnement de Loonéo, dont je fais moi-même partie depuis 2 mois avec 4 avis et … aucune rétribution. Sans compter 2 avis défavorable (alors que je les trouvais aussi pas mal ! ).
    Mais ce qui me rend surtout perplexe sur ce site, ce sont les multiples avis (parfois plus de 10) d’un même expert pour une même catégorie. Il est impossible qu’un particulier puisse acheter et utiliser au quotidien tout ces objets. La pertinence de ces commentaires est donc faussée. Résultat, pour connaître les différentes opinions sur un article, je vais ailleurs…

  4. @Pateline.
    Merci pour votre « bravo », mais il me faut avouer que cet article n’est plus tout à fait d’actualité : le mode de rémunération de Looneo vient de changer, et plusieurs profils de contributeurs ont été créés. Ces évolutions ont été faites en sondant les membres sur leurs préférences, et ils vont dans le sens de plus de rémunération pour les contributeurs bien impliqués.
    Les autres évolutions depuis janvier : plus de produits à commenter, des forums de conseils et d’échanges, des rencontres « IRL » autour de nouveaux produits, bref, une vraie communauté.
    Quant à votre remarque sur les experts prolifiques, et bien j’en ai rencontré, et c’est vrai qu’ils ne sont pas toujours utilisateurs ou acheteurs de tous ces produits, mais ils ont une activité professionnelle qui leur permet de les tester. Mais vous avez raison : ils ne les itilisent pas toujours « au quotidien ».
    Je suis donc devenue moins « méfiante » sur Looneo.
    Mais il faudrait que je retourne y faire un petit tour de temps en temps pour améliorer mon score !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s