E-marketing : Emma est revenue, je suis un peu déçue

Légère déception : évidemment, Paul n’existe pas, mais l’annonceur qui a lancé il y a un mois cette campagne multi-canal que vous n’aurez pas manqué de remarquer n’est ni un groupe de luxe lançant un nouveau parfum, ni un producteur voulant faire un peu de teasing avant la sortie d’une nouvelle pièce, non, c’est juste la régie publicitaire Lagardère Interactive.

Ca ne fait pas vraiment rêver, sauf peut-être quelques annonceurs alléchés par le « buzz » qui s’est fait autour de cette campagne. On peut tout de même saluer la franchise de Lagardère Interactive, car sur le blog vers lequel les pubs radio nous envoyaient, je pense que les commentaires n’étaient pas tous bidonnés. Pour preuve, les acerbes « Paul lache-moi, je ne t’aime pas » ou pire encore : « campagne pas crédible, il y a un manque de romantisme évident, il manque cette surprise, cette sensualité, même tout vos € pour monter cette pub ne pourront rien changer. c’est très mauvais, je ne vous confierais jamais mon budget pub » (j’ai laissé les fautes, moi aussi, c’est plus crédible….).

Donc voilà, le soufflé est retombé, on pourra tout de même utiliser le site « moi aussi je t’aime » pour afficher un petit message d’amour, et peut-être gagner une page de pub dans Elle ou Paris Match. Mais maintenant, qui croira qu’il y a un vrai amoureux derrière tout ça ?
Un bel exemple de complémentarité des canaux, en tout cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s