Logiciels d’e-mailing : premiers constats de notre comparatif

Nous menons actuellement avec Bruno Florence une étude comparative sur les logiciels d’e-mailing (Sarbacane, Power E-mailer, eMill, Izimailing et Mail For You). En voici une première synthèse, essentiellement sur les critères fonctionnels.

Le groupe de logiciels que nous avons choisi d’étudier est composé de solutions destinées à des volumes moyens (généralement plusieurs centaines, voire plusieurs milliers d’envois par campagne). Ils permettent de :

  • gérer les bases de destinataires,

  • créer et personnaliser un message,

  • planifier et déclencher les envois,

  • analyser les résultats.

Ces logiciels se situent dans une fourchette de tarifs allant de quelques centaines à quelques milliers d’euros, selon le nombre de licences, les volumes à traiter et/ou les différentes options choisies. (détail fourni dans notre grille d’analyse). Nous avons testé les logiciels avec une base de données d’adresses réelles, sur différents domaines et messageries. Des messages personnalisés, avec des images et des liens ont été envoyés pour tester la bonne réception, la visualisation, le processus de désabonnement et obtenir en final des statistiques sur la campagne. 

Si globalement les progiciels étudiés assurent les mêmes fonctions, des différences de conception sont notables :

  • certains gèrent de manière indépendante la base de données des destinataires et la base de campagnes d’envois, alors que d’autres associent une nouvelle base à chaque campagne
  • les possibilités de paramétrage de cette base de destinataires sont aussi variables d’un logiciel à l’autre
  • les fonctions de tris et de requêtes pour segmenter la base sont plus ou moins développées selon les offres, et il est rarement proposé d’enregistrer ces filtres,
  • les éditeurs HTML ne sont pas toujours très sophistiqués, et il parfois plus souhaitable de créer son message dans un éditeur du marché pour importer ensuite le code HTML dans le logiciel d’e-mailing
  • les statistiques obtenues sur les résultats de la campagne, accessibles sur abonnement, sont présentées sous des formats très divers d’une offre à l’autre.  Refaire une campagne selon le résultat d’un premier envoi (ex : les destinataires qui n’ont pas ouvert, ou ceux qui ont cliqué sur un lien particulier) demande parfois des manipulations de fichiers un peu lourdes.
  • l’analyse des NPAI n’est pas toujours fournie, ou demande des interprétations de messages de retour assez fastidieuses.

La dernière étape de notre test nous permettra de juger les moyens mis en œuvre en matière de délivrabilité, un élément important compte tenu des difficultés actuelles à passer les barrières anti-spam.
A noter : Bruno Florence édite depuis plusieurs années une étude comparative sur les plates-formes d’e-mailing en ASP et les logiciels de gestion de campagnes Marketing. (visiter son site)

2 réflexions au sujet de « Logiciels d’e-mailing : premiers constats de notre comparatif »

  1. Effectivement, difficile de faire une étude exhaustive dans ce domaine. Votre société affiche en tout cas de belles références.
    Je vois aussi que vous avez une charte « emailing responsable », très claire en ce qui concerne le spam. Mais vous commercialisez quand même des fichiers qu’il faut manipuler avec prudence. Vous rappelez les règles en BtoB, mais vous devriez ajouter que même si l’accord du professionnel n’est pas indispensable, il ne faut lui envoyer que des offres en rapport avec son métier.
    Vous devriez aussi insister sur l’importance de cibler ses envois pour ne pas « user » ce type de base.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s